Menu

Immobilier : les astuces pour acheter le terrain qu’il vous faut

16 février 2017 - Actus
Immobilier : les astuces pour acheter le terrain qu’il vous faut

Dans le cadre d’un projet de construction, l’achat du terrain a une place essentielle. Le type, la taille, ses caractéristiques… De nombreux points doivent être considérés dans le choix d’un terrain. Voici quelques astuces pour acheter le terrain le mieux adapté à chaque besoin.

Choisir entre un terrain lotis et un terrain isolé

Le terrain lotis, appelé aussi « terrain en lotissement », est idéal sur le plan de la constructibilité. Le lotisseur qui propose le terrain en vente a déjà réalisé les études nécessaires, et, il l’a déjà borné et viabilisé. Il se peut pourtant que le lotisseur pose certaines exigences dans le cadre de la construction (règles d’urbanisme notamment).

Quant au terrain isolé, appelé aussi « terrain diffus », il s’agit d’un terrain qui n’a pas encore été viabilisé et qui n’a pas encore été borné. En revanche, l’acheteur n’est tenu à respecter aucune règle quant au style de bâtiment qu’il va y construire.

Choisir un terrain à bâtir

Pour être certain de la constructibilité du terrain, il vaut mieux opter pour un terrain à bâtir, c’est-à-dire un terrain dédié à être utilisé pour une construction (un projet de maison connectée?). Il peut s’agir d’un terrain nu, ou d’un terrain où il y a encore des bâtiments destinés à être démolis.

Concernant un terrain à bâtir, l’accès aux réseaux électrique et d’eau potable est assuré. Il est aussi possible que l’accès au réseau d’assainissement soit déjà garanti. Mais pour plus de sécurité, il est plus judicieux d’inclure une clause suspensive au contrat de vente (une sorte de garantie pour l’acheteur jusqu’à l’obtention du permis de construire).

Choisir un terrain déjà viabilisé

Qui dit terrain viabilisé, dit terrain qui bénéficie d’un accès aux différents réseaux domestiques : eau, électricité, téléphone, assainissement,… Grâce à un terrain déjà viabilisé, il n’y a plus qu’à faire une demande de raccordement et le terrain sera desservi via les réseaux cités plus haut.

En effet, il faut savoir qu’un terrain ne peut être construit que lorsqu’il est viabilisé. Acheter un terrain isolé fait courir le risque de découvrir un terrain non viabilisé (et non « viabilisable »).

Pour terminer, il est important de se renseigner sur les règles d’urbanisme avant d’acheter un terrain, et ce, pour éviter la non-obtention du permis de construire.