Menu

La géolocalisation des voitures par les entreprises suscite des craintes

7 février 2017 - Actus
La géolocalisation des voitures par les entreprises suscite des craintes

Si vous avez une voiture de fonction, votre employé a peut-être installé un système dédié à vous géolocaliser pendant votre travail. Cette pratique est tout à fait légale, mais elle est tout de même soumise à une législation.

La collecte des informations par les entreprises est soumise à la surveillance de la CNIL

Le suivi de la flotte est désormais courant dans le monde des sociétés puisque celles-ci cherchent des astuces pour économiser de l’argent grâce à de nouveaux comportements. Il suffit parfois d’un trajet plus rapide et d’une conduite moins brusque pour que les budgets soient moins impactés. Par conséquent, les traceurs GPS sont de plus en plus présents dans les véhicules, mais les salariés ont développé quelques craintes face à cette recrudescence, ils ont peur que leur vie privée soit entachée. Les entreprises sont en mesure de rassembler de nombreuses informations, si vous faites un détour imprévu pour acheter du pain alors que vous êtes en pleine livraison, votre employeur pourra vous rappeler à l’ordre.

Le salarié ne peut pas être suivi à la trace lorsqu’il n’agit plus dans le cadre de ses fonctions

Les sociétés peuvent recueillir les données en temps réels, car le système embarqué est couplé à une application mobile. Elles sont même en mesure de prévenir l’automobiliste afin de changer sa mission ou de lui demander des explications concernant ce retard de livraison. Toutes ces informations sont donc au centre d’un vif débat qui est encadré par la CNIL puisqu’elle veille à l’utilisation et à la collecte de celles-ci. Ces dernières doivent tout de même respecter la vie privée, le salarié doit ainsi avoir la possibilité d’éteindre le système lorsque la voiture n’est plus utilisée dans le cadre de ses fonctions professionnelles. Il doit aussi avoir accès à toutes les données rassemblées via le traceur GPS.

La géolocalisation des voitures dans les entreprises a le vent en poupe

La CNIL insiste également sur le fait que le salarié ne peut pas être suivi à son insu, il doit obligatoirement être averti en amont avant la prise de ses fonctions. Dans tous les cas, la géolocalisation des véhicules prend une ampleur considérable dans le monde des entreprises puisque les avantages sont nombreux notamment pour un vol. Si la voiture transportant des marchandises venait à disparaître, elle pourrait être suivie à la trace. Cela permettrait de retrouver aisément tous les malfaiteurs avec la plus grande facilité.